International Chiropratic Care | En ce temps de gastro….
Centre international de chiropractie. Amélie Haran travaille sur votre posture, elle vous met relation avec votre corps et vous donne des outils pratiques au service de votre bien-être.
chriropraxie, chiropractor, chiropractic, chiropractique, chiropratie, kiro, paris, network, NSA, SRI, chiro paris, kiro paris, english, italiano, espanol, english chiro, english chiropractor,
15927
single,single-post,postid-15927,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
 

En ce temps de gastro….

18 janv. En ce temps de gastro….

En ce temps de Gastro…. un peu de neuro-anatomie.

Noël est une période Joyeuse mais aussi source de possibles tensions?

Le système nerveux entérique est la partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif aussi bien pour l’activité motrice (péristaltisme et contractions) que pour les sécrétions (sucs digestifs) et la vascularisation. À la base, le système nerveux entérique était considéré comme responsable seulement de la contraction musculaire cruciale à la digestion. Acte très biomécanique. Pour y arriver, il gère le mélange des aliments dans l’estomac et régule l’environnement biochimique, notamment les enzymes digestives.

En Chiro, on explore la neuro-gastroentérologie, qui est l’étude de la relation entre le système nerveux entérique (ventre) et le cerveau.

Les scientifiques ont découvert à la fin des années 1990, en nous l’existence d’un deuxième cerveau: notre ventre.
Celui-ci contient en effet 200 millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre « tête ».
Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète.
Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, (ventre) produit, 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur, (système nerveux)
c’est-à-dire une substance qui permet de transmettre l’influx nerveux entre les neurones.
Ce neurotransmetteur joue un rôle important dans la régulation de l’humeur, (monde émotionnel), et va donc influer sur nos comportements (actions) alimentaires, sexuels , sommeil.

Depuis le ventre, une partie de la  sérotonine sécrétée passe dans la circulation sanguine et remonte jusque dans notre cerveau. De là haut, elle agit sur les neurones de notre cerveau pour réguler notre champ émotionnel. Voilà comment les neurones du ventre s’invitent dans la gestion d’un vaste monde peu considéré.

On savait depuis longtemps que nos états émotionnels pouvaient agir sur notre ventre mais l’inverse était aussi vrai.

Notre ventre influence nos ressentis émotionnels internes.

 

Les maux du système digestif nous parlent donc d’une difficulté à digérer, à assimiler, comprendre une expérience.

Une émotion mal assimilée va se stocker, bloquer la transmission de l’influx nerveux et pouvoir reproduire des troubles physiques comme un mal de dos, une douleur musculaire, une tension dans la nuque… tout comme un déséquilibre alimentaire va pouvoir influer sur le dos en le contractant pour protéger le système nerveux. Tout est lié.

Notre ventre, comme notre tête, archivent notre histoire émotionnelle et ses conflits, ses non-dits sous forme de tension (énergie bloquée) dans notre colonne.

En ce temps de gastro, et en tant que chiro, je vous invite à mettre des mots sur ce qui n’a pas été beau pour vous en ce temps de fête, ce qui a été difficile à ingérer, à assimiler au sens propre comme au figuré et à libérer les tensions que vous avez ressenti pour vous apporter de l’énergie et bien commencer l’année 2017.

Les Chiros sont là pour vous y aider.

Et puis après, à vous de trouver les clés de votre bien être.

AH